Mère du Salut : Les Lois de Dieu seront bientôt réfutées par des millions de gens

LES DIX COMMANDEMENTS DE DIEU

Lundi 6 octobre 2014 à 13h55

Mes chers enfants, les Dix Commandements écrits par Mon Père ne pourront jamais être réécrits, parce que cela serait un sacrilège. L’homme ne pourra jamais falsifier la Parole et le jour viendra où la Colère de Dieu descendra sur l’humanité, quand l’homme considérera que les Dix Commandements ont des défauts. Quand cela arrivera, sachez que la Parole de Dieu ne sera plus honorée et que l’humanité sera gravement induite en erreur.

Aucun homme, ou serviteur sacré, n’a reçu l’autorité d’abolir les Dix Commandements ou la Parole de Dieu. Aucun prétexte ne pourra jamais être avancé pour dénier la Vérité de la Parole de Dieu. Les Lois de Dieu seront bientôt réfutées par des millions de gens. Alors, tous ceux qui accepteront la supercherie, ce qui surviendra logiquement, seront aveuglés par les ténèbres. Le Saint-Esprit ne pourra jamais illuminer ceux qui nient la Parole ou qui tolèrent le péché. Quand le Saint-Esprit ne sera plus présent, et quand la Parole aura été adaptée aux besoins égoïstes de l’homme, alors les nouvelles lois ne signifieront rien aux Yeux de Mon Père.

Les ennemis de Dieu vont aller vite pour supplanter la Vérité et l’Église de mon Fils sera partagée en deux. Ceux qui défendront loyalement la Vérité seront maudits pour l’avoir dite. Ceux qui proféreront des blasphèmes en déclarant que c’est la Vérité seront applaudis. L’esprit du mal s’installera dans le cœur des gens fourvoyés et beaucoup d’âmes seront perdues. Elles ne pourront pas se présenter devant mon Fils en déclarant qu’elles sont parfaites, parce qu’elles refusent d’admettre la Vérité qui leur est donnée par la Miséricorde de Dieu.

On déclarera bientôt que Dieu est Miséricordieux envers tous les pécheurs, quoi qu’ils aient fait pour L’offenser. C’est vrai, mais quand ils L’offenseront en présentant devant Lui toutes sortes d’abomination et d’hérésie et en déclarant ensuite que cela est acceptable pour Dieu, alors Il se détournera d’eux avec dégoût.

L’homme sera tellement obnubilé par ses propres désirs, pour satisfaire sa mauvaise vie, qu’il affirmera que des actes illégaux sont désirables aux Yeux de Dieu. Ce seront des mensonges. Et quand ces âmes oseront les présenter devant les autels de Dieu, elles seront chassées. Si vous vous laissez induire gravement en erreur, vous mettrez votre âme en grand danger.

Je vous demande de réciter les Dix Commandements aussi souvent que vous le pouvez. De cette façon, vous saurez ce qui vous est demandé afin de servir véritablement Dieu.

Votre Mère bien-aimée

Mère du Salut

LES DIX COMMANDEMENTS DE DIEU

  1. Un seul Dieu tu adoreras et aimeras parfaitement.

Tu adoreras Dieu seul et tu l’aimeras plus que tout.

  1. Dieu en vain tu ne jureras ni autre chose pareillement.

Tu ne prononceras le nom de Dieu qu’avec respect. Tu ne blasphèmeras pas.      

  1. Les dimanches tu garderas en servant Dieu dévotement.

Tu sanctifieras le jour du Seigneur.         

  1. Père et mère tu honoreras afin de vivre longuement.

Tu honoreras ton père et ta mère.         

  1. Homicide point ne seras de fait ni volontairement.

Tu ne commettras pas de meurtre.

  1. Impudique point ne seras de corps ni de consentement.

Tu ne feras pas d’impureté.  Tu ne commettras pas d’adultère.       

  1. Le bien d’autrui tu ne prendras ni retiendras sciemment.

Tu ne voleras pas.         

  1. Faux témoignage ne diras ni mentiras aucunement.

Tu ne mentiras pas. Tu ne porteras pas de faux témoignage contre ton prochain.          

  1. L’œuvre de chair ne désirera qu’en mariage seulement.

Tu n’auras pas de désir impur volontaire.     

  1. Biens d’autrui ne désireras pour les avoir injustement.

Tu ne désireras pas injustement le bien des autres.

Les dix commandements résument la loi de Dieu donnés au prophète Moïse.

Advertisements

Déposez votre armure, car elle sera brisée en mille morceaux

Armure%20Médiévale%20en%20Carton

Jeudi 2 octobre 2014 à 23h15

Ma chère fille bien-aimée, Mes ennemis peuvent rejeter Ma Parole – la Vérité – mais le jour viendra où ils seront accablés de honte et de remords quand ils se tiendront devant Moi.

Au temps de Noé, lui et ceux qui avaient été choisis pour l’aider à se préparer à la Justice de Dieu, ont été ridiculisés. Ils furent méprisés, persécutés et tout fut fait pour discréditer les instructions données à Noé par Dieu. Obéissant jusqu’à la fin, Noé demanda miséricorde pour leurs âmes. Il les exhorta à trouver refuge auprès de lui mais ne fut pas écouté. Et il en sera ainsi jusqu’au Grand Jour du Seigneur. Seul un petit reste sera prêt à M’accueillir en compagnie de tous ceux qui auront le courage d’accepter Ma Miséricorde pendant L’Avertissement.

Je demande à tous ceux qui croient en Moi et en Ma Promesse de revenir en grande gloire, de prier pour ceux qui méprisent cette Mission, car ils ont reçu le Don de la Vérité mais ont choisi de Me le renvoyer. Tous ceux qui ont le cœur généreux et tendre, et l’âme charitable, seront attirés dans Mes Bras quel que soit le culte ou la croyance qu’ils suivent car ils sont des Miens. Ceux qui ne connaissent pas la Parole de Dieu recevront une grande miséricorde et ceux qui se convertiront pendant L’Avertissement vivront aussi dans Mes Bras. Je tendrai la main à toutes les âmes dont le cœur est chaleureux et qui montrent de l’amour et de la miséricorde envers leurs frères et sœurs.

La plus grande bataille sera celle où Je tendrai la main aux arrogants et aux orgueilleux, qui manquent de véritable amour et qui n’ont pas l’esprit généreux. C’est pour ces âmes que J’implore vos prières. Mais c’est pour ceux qui ont vendu leur âme au diable, en toute connaissance de cause, que Je vous demande d’implorer le plus Ma Miséricorde. Ils ne viendront pas à Moi de leur propre chef, et c’est donc par la souffrance d’âmes choisies qui se sont consacrées à Moi, et par vos propres offrandes qu’ils peuvent être sauvés. Je vous prie de réciter cette prière pour sauver tous les pécheurs.

Croisade de Prière (169) – Pour le salut de ceux qui rejettent le Christ

Très cher Jésus, par Votre Compassion et Votre Miséricorde, je Vous implore pour le salut de ceux qui Vous ont rejeté, qui nient Votre Existence, qui délibérément s’opposent à Votre Sainte Parole et dont les cœurs aigris ont empoisonné leurs âmes, les privant de la Lumière et de la Vérité de Votre Divinité.

Soyez Miséricordieux pour tous les pécheurs.

Pardonnez à ceux qui blasphèment contre la Sainte Trinité,

et aidez-moi, dans mes propres voies et par mes sacrifices personnels, à embrasser dans Vos Bras Aimants ces pécheurs qui ont le plus besoin de Votre Miséricorde.

Je vous donne ma promesse de Vous servir, par mes pensées, mes actions et mes prises de parole, du mieux que je peux dans Votre Mission de Salut.

Amen

Allez et rassemblez-vous tous en prière, car la Justice de Dieu sera bientôt visible dans le monde. C’est à cause de la malice de l’homme, de ses actions perverses et de sa haine contre son prochain que Dieu va l’arrêter pour empêcher la dévastation orchestrée par tous les moyens contre la race humaine.

Déposez votre armure, car elle sera brisée en mille morceaux par la Main de Mon Père Éternel. Opposez-vous à Dieu et vous souffrirez pour cela. Mais si vous essayez de blesser l’humanité à grande échelle par abus de pouvoir, vous serez arrêté brutalement. Vous n’aurez pas le temps de chercher la Miséricorde de Dieu.

Votre Jésus

Soit vous servez Dieu, soit vous cédez à la folie des hommes

bien et mal4

Mercredi 1er octobre 2014 à 21h15

Ma chère fille bien-aimée, la trahison envers Moi, Jésus-Christ, le Fils de l’Homme, se généralise chez ceux qui disent qu’ils Me servent. Même ceux qui disent qu’ils sont Mes loyaux serviteurs M’ont déserté et leur foi n’est plus qu’une faible lueur de son état premier. Ce qui a commencé par de l’amour et de la compassion pour Moi s’est réduit à une fraction de ce que c’était avant et cela pour plusieurs raisons.

Un tel dédain pour Mon Église est survenu à cause des âmes déchues en son sein, qui ont succombé à un grave péché. Beaucoup de Mes serviteurs sacrés innocents ont souffert à cause des péchés des autres, et cela les a rendu grandement honteux. Puis, lorsque les Lois de Dieu ont été écartées et qu’elles n’ont plus que rarement été évoquées, beaucoup ont oublié qu’ils devaient faire respecter les Commandements de Dieu à tout prix. Si Mes serviteurs sacrés ont arrêté de prêcher la Vérité et n’ont pas tenu compte de l’importance de parler de l’existence du péché, alors comment les enfants de Dieu auraient-ils pu agir plus sagement ? Mes serviteurs sacrés ont le devoir moral de faire respecter la Parole de Dieu et d’avertir les enfants de Dieu du danger du péché. Mais cela, ils ont décidé de ne pas le faire. Beaucoup craignent de prêcher la Vérité de peur d’être persécutés par ceux qui les blâmeront pour les péchés des autres.

Pendant Mon Temps sur terre, Je n’ai jamais hésité à prêcher sur le châtiment auquel l’homme sera confronté à moins qu’il ne cherche le pardon de Dieu pour ses péchés. La peur du châtiment de Dieu ne doit pas être la raison pour éviter le péché mais uniquement celle pour que vous, les pécheurs, puissiez être sauvés. Le péché est quelque chose avec quoi vous devez vivre, mais vous ne devez jamais l’accepter. Vous devez le combattre car Je désire sauver vos âmes. Pourquoi ne désirerais-Je pas sauver vos âmes à tout prix ? N’ai-Je pas souffert pour vous et n’ai-Je pas connu une mort atroce sur la Croix pour que vous puissiez être rachetés aux Yeux de Dieu ? Pourquoi alors Mes serviteurs sacrés ne prêchent-ils pas l’absolue nécessité de chercher la Vie Éternelle ? Si vous ne cherchez pas la Vie Éternelle, alors vous ne la trouverez pas.

C’est le devoir de tous ceux qui Me servent de M’aider à sauver l’homme de la damnation éternelle. La Vérité a été cachée depuis si longtemps que beaucoup d’âmes, du fait de leur complaisance, ont été perdues pour Moi. Sachez que J’enverrai Mes Anges le dernier jour et que l’humanité sera divisée en deux parties : ceux qui ont commis des atrocités et ceux qui sont des Miens. Je vous demande, Mes serviteurs sacrés, de dire la Vérité car si vous ne le faites pas, alors vous Me ferez perdre beaucoup d’âmes, et cela Je ne vous le pardonnerai jamais.

Soit vous servez Dieu, soit vous cédez à la folie des hommes.

Votre Jésus