Vierge Marie : Lorsque J’ai attendu la descente du Saint Esprit dans le Cénacle avec les Apôtres, il a fallu dix jours de préparation

pentecote

Mercredi 22 août 2012 à 21h18

Mon enfant, c’est parce que Mes enfants ne savent pas comment recevoir le Don du Saint Esprit qu’ils ont l’impression d’être dans le désert dans le monde d’aujourd’hui.

Comme Je vous l’ai enseigné, cela prend longtemps avant que ce Don soit accordé.

Il faut que les enfants de Dieu suivent un chemin très rude avant d’être rendus dignes de recevoir ce Don particulier.

Lorsque J’ai attendu la descente du Saint Esprit dans le Cénacle avec les Apôtres, il a fallu dix jours de préparation.

Bien que le Don ait été promis à ces saints, dévots et loyaux serviteurs de mon Fils, ils n’étaient pas entièrement préparés spirituellement à le recevoir.

Moi, leur Mère bien-aimée, devais les aider à préparer leur âme.

Je devais leur enseigner l’importance d’un abandon total de leur libre arbitre. Pour devenir dignes, ils devaient comprendre la profondeur de l’humilité à laquelle il fallait succomber avant d’être prêts.

Certains pensaient qu’ils avaient tout appris de mon Fils.

Cependant, c’était un signe d’orgueil, et si l’orgueil existe en vous, vous ne pouvez recevoir le Saint Don du Saint Esprit.

Pour recevoir le Don du Saint Esprit, vous devez devenir petits devant mon Fils, comme un petit enfant.

Il ne peut y avoir de place pour l’orgueil ou l’arrogance. Pourtant, les gens aujourd’hui qui prétendent parler avec autorité sur la façon de parler de mon Fils, tombent dans un piège.

En prétendant être savants en matières spirituelles, ils parlent avec une arrogance qui ne réfléchit pas les grâces données à ceux qui possèdent sincèrement ce grand Don du Ciel.

Ceux qui ont été dotés du Don du Saint Esprit sont soumis aux désirs de mon Fils.

Ils ne se vantent pas.

Ils ne sont pas agressifs.

Ils ne critiquent pas quiconque en utilisant pour cela le nom de mon Fils.

Ils ne se moquent pas des autres, en proclamant leur interprétation de Sa Sainte Parole.

Ils ne prêchent pas la haine.

Lorsque j’ai préparé les disciples de mon Fils, beaucoup de discussions ont eu lieu.

Il a fallu quelque temps avant qu’ils acceptent finalement ce qui était attendu d’eux.

C’est seulement alors, après avoir compris que seule l’humilité de l’âme pouvait laisser entrer l’Esprit Saint, qu’ils étaient enfin préparés.

J’exhorte tous les enfants de Dieu, spécialement ceux qui croient en mon Fils, à me demander, à moi leur Mère, de me laisser les préparer à ce grand Don.

Mon enfant, il m’a fallu une année entière pour vous préparer et ce ne fut pas chose facile. Vous souvenez-vous comme cela a été difficile pour vous de dire mon Saint Rosaire ?  Comme cela a été difficile pour vous de remettre votre libre arbitre et de prouver votre humilité ?

Maintenant que vous avez reçu ce Don, ce n’est pas pour autant que vous pouvez le considérer comme acquis.

Vous devez continuer à prier, à rester humble de cœur et à chercher la rédemption chaque jour. Car ainsi qu’il est donné, aussi peut-il être enlevé.

Je demande à tous ceux qui suivent ces messages de prier pour le Don du Saint Esprit.

Il n’est pas suffisant de prier juste une fois et de dire que vous avez reçu le discernement que vous avez demandé, et ensuite de jeter le doute sur ces divins messages. Si vous faites cela, c’est que vous n’avez pas reçu le Don.

Appelez-moi, votre Mère Bénie, pour aider à vous préparer par cette Croisade de Prière.

Croisade de Prière (74) – pour le Don de Discernement

Ô Mère de Dieu, aidez-moi à préparer mon âme au Don du Saint Esprit.

Prenez-moi, comme un enfant, et conduisez-moi sur la route vers le don de discernement par le pouvoir du Saint Esprit.

Ouvrez mon cœur et apprenez-moi à m’abandonner en corps, esprit et âme.

Délivrez-moi du péché d’orgueil et priez pour que je sois pardonné de tous les péchés passés afin que mon âme soit purifiée et que je sois guéri pour que je puisse recevoir le Don du Saint Esprit.

Je vous remercie, Mère du Salut, pour votre intercession et j’attends avec amour dans le cœur ce Don que je désire avec joie. Amen.

Souvenez-vous, les enfants, venez à moi, votre Mère, pour que je vous aide à ouvrir votre âme afin de recevoir ce Don merveilleux.

Lorsque vous recevrez ce Don, je vous emmènerai devant mon Fils.

Car seulement alors serez-vous vraiment prêts pour la marche suivante sur l’échelle qui mène à la perfection spirituelle.

Mère du Salut

Advertisements
Article précèdent
Les commentaires sont fermés.
%d blogueurs aiment ce contenu :